Comment et pourquoi débuter le Yoga (sans risquer le ridicule)


Bonheur / mardi, juillet 3rd, 2018

La première question à se poser est : pourquoi est-ce qu’il y a de plus en plus de pratiquants de yoga?

Effet de mode ou réels bénéfices sur notre vie, devrions-nous suivre cet engouement pour la pratique du yoga?

Si comme moi tu affiches fièrement la souplesse du poteau de Koh-Lanta, les superbes images de poses tout en grâce et harmonie des yogistas confirmées te font peut-être rougir…De honte.

Qui a dit qu’on pouvait facilement se plier en deux et toucher ses pieds, ou faire le pont comme en classe de gym quand on avait 10 ans?

Le corps est un ensemble de mécanismes qu’il faut entretenir tout au long de la vie pour éviter les dépôts de rouille…

Que celles qui n’ont pas fait des exercices de souplesse depuis 10 ans lèvent la main…J’en suis.

Les bénéfices du Yoga

La souplesse

L’avantage de retrouver de la souplesse c’est qu’on voit tout de suite les résultats.

Nos articulations bougent mieux, les mouvements sont plus fluides et on tient une distance de plus en plus raisonnable entre nous et le lumbago.

Est-ce que le manque de souplesse est un frein à la pratique?

Pas du tout: c’est justement pour ça qu’il faut commencer le yoga, même si au départ on a plus l’air d’un crapaud sur une mobylette que d’une gymnaste professionnelle.

Le yoga est un parcours, un chemin à suivre à son rythme. Laissons la compétition au placard et soyons fières de nos progrès session après session.

Tonicité musculaire

Un corps plus tonique permet de combattre la sédentarité installée dans nos vies.

Nos muscles et notre cerveau doivent dialoguer en permanence pour que nous puissions accomplir les gestes quotidiens.

Quand on travaille la tonicité musculaire, on entraîne cet échange d’informations: la communication devient plus fluide et nos gestes sont plus sûrs, précis et rapides.

Le yoga permet de travailler la tonicité musculaire: on sent le muscle devenir plus ferme au toucher, la couche de graisse protectrice autour du muscle devient plus fine et on le voit également se dessiner.

Diminution du stress

La pratique du yoga permet de travailler le corps et l’esprit.

Les mouvements doivent être réalisés au rythme d’une respiration contrôlée, permettant ainsi de se concentrer le temps d’une séance sur le souffle et sur les mouvements du corps.

Cet concentration multiple permet de lâcher prise et de tenir à l’écart nos pensées et les tracas du quotidien le temps d’une séance de yoga.

Les problèmes seront-ils toujours là après la séance? Oui. Mais nous serons capable de prendre le recul nécessaire pour trouver des solutions innovantes sans avoir le nez collé dessus.

Confiance en soi

La confiance en soi passe par la fierté de nos capacités.

En apprenant le yoga, nous donnons un coup de boost à notre confiance en soi: imaginez un peu le sentiment d’accomplissement la première fois que vous réaliserez cette posture d’équilibre si raffinée.

Se savoir bon dans quelque chose et goûter à la saveur des fruits de nos efforts contribue à augmenter notre estime de soi, et donc notre confiance en soi.

Rien de mieux qu’une pratique régulière du yoga pour repousser ses limites, sortir de sa zone de confort et apprécier ses victoires.

Les 3 grands pièges quand on débute en yoga

  • Vouloir aller trop vite

Le danger de se lancer sans entrainement dans une pose d’équilibre comme le head stand (poirier sur la tête) ou la posture de la grue (qui fait partie de mes challenges personnels), c’est de se faire mal et de se décourager.

On y va doucement, à son rythme. On apprivoise d’abord son corps avant de lui demander de faire des choses plus élaborées.

N’oubliez pas, si vous ne savez pas le faire, votre corps non plus: donnez-lui le temps d’apprendre, et apprenez ensemble.

  • Pratique irrégulière

Le yoga demande, pour avoir des résultats bénéfiques et visibles, de l’assiduité. Il vaut mieux faire 10 minutes par jour qu’une seule séance d’une heure par mois.

On peut allier différentes pratiques pour éviter de tomber dans la routine: suivre un cours en ligne à la maison et aller prendre un cours dans un studio de yoga de temps en temps.

Comme le jogging qui peut mener au marathon, le yoga est une recette qu’il faut refaire de nombreuses fois avant d’avoir le plaisir de goûter aux subtilités de ses saveurs.

  • Mauvais équipement

Pratiquer le yoga à la maison, c’est bien.

Pratiquer le yoga à la maison sur un tapis anti-dérapant pour ne pas se casser une jambe, c’est mieux.

Prenez le temps de bien choisir votre équipement ainsi que votre tenue.

Dans le confort de la maison et à l’abris des regards qui peuvent peut-être vous perturber, osez le short et la brassière de sport confortables.

Les articles de yoga ne sont pas très cher, ce qui en fait une discipline abordable. Vous trouverez des cubes pour 8€ les deux, un tapis de yoga vous coûtera environ 20€.

VIDÉO

J’ai choisi la chaîne YouTube de Lesley Fightmaster pour sa pédagogie et son approche bienveillante. Elle a élaboré un programme de 30 jours pour grand débutant qui permet de commencer le yoga en douceur.

Faites circuler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.