Comment faire passer ses besoins en priorité (sans passer pour une garce égocentrique)


Bonheur / lundi, juin 18th, 2018

Je ne peux pas faire ça!

Qui n’a jamais ressenti cette peur viscérale de manquer à son devoir si jamais on commence à émettre la possibilité de faire passer ses propres besoins en priorité? Cela va en général à l’encontre de tout ce qu’on nous a appris depuis nos premiers jours sur cette Terre: être égocentrique et penser à soi, c’est mal (même qu’on peut finir en Enfer, alors je te dis pas…)

Entre ce sentiment et celui de se dire qu’en faisant de nos besoins une priorité on va mettre de côté des choses importantes et peut-être s’en mordre les doigts un peu plus loin sur le chemin, ou encore notre peur de se couper du groupe, de la famille et de se retrouver seule si on décide de ne plus uniquement contribuer au bien-être commun, il devient quand même difficile de trouver sa place et de la revendiquer, sans passer pour une garce.

Se sentir utile en satisfaisant les besoins des autres

Satisfaire les besoins de notre entourage reste le plus court chemin pour nous rassurer sur la place que nous occupons dans ce monde.

Même si on chouine parfois sur le fait qu’il faille tout assumer, on avoue quand même sans trop de peine et avec un peu d’honnêteté que toutes ces responsabilités nous donnent de l’assurance, de l’importance et finissent par nous définir.

La vérité c’est que nous sommes effectivement une espèce vouée à collaborer: on ne peut pas faire cavalier seul bien longtemps, on a toujours besoin de quelqu’un d’autre pour nous aider à un moment ou à un autre.

Alors quand l’ombre de l’isolement et de la solitude vient planer au-dessus de notre tête, et c’est le cas quand on se dit qu’il faudrait quand même penser à se recentrer sur nos besoins de temps à autre, on décide tout simplement d’abandonner le projet.

Intégration des besoins des autres

Et si on essayait de voir les choses autrement?

Il est parfaitement possible d’intégrer notre entourage à la phase de changement que nous essayons de mettre en place, sans pour autant envoyer tout le monde dans le mur et faire une croix sur sa vie sociale, de famille ou amoureuse.

En leur indiquant précisément pourquoi et comment les changements que nous essayons de mettre en place pourraient aussi être salutaires pour eux, on se retrouve à former une équipe plutôt que de partir tout seul dans son coin en boudant.

Le première des bonnes raisons à mettre en avant pour nous aider à changer, c’est que la zen attitude est contagieuse. Si nous sommes moins stressée, nous serons moins sur le dos de tout le monde en  permanence, on râlera moins et l’ambiance ne pourra être que meilleur à la maison, ou dans le groupe.

Pour les moitiés de couple qui ne supportent pas l’idée du changement, votre alliée est incontestablement l’audace: une femme mieux dans son corps et dans sa tête est du fait plus épanouie…Et cela se ressent dans tous les domaines. A vous la nouvelle allure de femme bien dans ses baskets, l’humour et la sexy attitude (j’ai dit sexy attitude, pas forcément vulgaire, il s’agit de se permettre d’être soi-même avant tout.)

Pour les situations où un changement de travail s’impose pour se redonner un second souffle, vous pouvez insister sur le fait qu’un nouvel emploi dans lequel vous vous sentirez mieux sera plus généralement synonyme d’avancement professionnel.

Qui dit avancement professionnel dit promotion et qui dit promotion dit augmentation de salaire à un moment ou un autre. Oui vous allez peut-être devoir passer par une phase un peu délicate d’adaptation pour pouvoir vous positionner et devoir faire vos preuves, mais vous vous sentez capable de relever le défi pour avoir le droit d’atteindre la vie dont vous rêver…Et offrir à toute la famille le cadre de vie ou les vacances que tout le monde lorgne à longueur d’année chez les autres. Vous êtes bien décidée à faire bouger les choses et à contribuer au bien-être familial!

Dans l’option délicate où il s’agit de devoir couper les ponts avec des proches, que ce soit de la famille ou des amis, la notion de liberté sera votre salue. Que tout le monde reprenne sa liberté, calmement, et qu’on arrête de perdre du temps avec des discussions et des conflits qui ne font pas avancer le schmilblick.

Tout le monde a le droit d’avoir ses états d’âme, seulement à un moment donné, quand il n’y a vraiment pas d’atomes crochus avec son entourage, il est temps de se mettre en route pour trouver sa place ailleurs.

Dites stop à l’emprise que les autres ont sur votre vie en leur redonnant gentiment leur liberté: à partir de maintenant, ils n’auront plus à se soucier de vous ni de vos besoins, cela leur enlèvera un poids (et à vous je ne vous dis pas…)

Besoin de Lâcher prise?

Tu l’auras compris, tout est une question de lâcher prise. On ne peut pas toujours demander aux autres, même à notre entourage proche, de se rallier à notre cause en adoptant notre point de vue. Par contre, on peut toujours trouver des arguments pour qu’ils se rallient à notre cause sans heurter leur façon de voir les choses et même en les attirant dans un guet-apens…

Pas très orthodoxe comme méthode? Et pourtant…C’est ce que les autres font avec nous en permanence, ce qui nous empêche de justement nous concentrer sur nos besoins. Tout le monde essaye tout le temps de rallier son entourage à son point de vue: pour une fois, cela pourrait te servir!

Comme on dit « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Il est temps de faire de vos besoins un objectif commun!

Et si tu as du mal à lâcher prise…Pense aux Bulles de Bonheur!

Image d’illustration designed by Freepik

Faites circuler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.