La confiance en soi : une vaste escroquerie ?


Confiance en Soi / jeudi, mars 15th, 2018

Au panthéon des symptômes post-traumatique de la maltraitance infantile, on retrouve presque toujours en tête de liste le manque de confiance en soi. Mais c’est quoi en fait, la confiance en soi ? Petit tour d’horizon de ce concept plutôt opaque, qui pourrait te permettre de lâcher du lest sur le sujet…

Définition exacte de la confiance en soi

As-tu déjà fait l’expérience de rechercher la définition exacte de la confiance en soi ? Je te dis ça parce que tu risques d’être surprise…Personne n’est capable de la donner.

Par contre, dès que l’on parle de manque de confiance en soi, alors là il y a du monde : une liste de symptômes à rallonge et autant de solutions que de spécialistes.

Tout le monde est capable de nous dire à quoi ressemble le manque de confiance en soi, mais personne ne peut nous dire exactement à quel moment on pourra considérer qu’on l’a atteinte.

Je pose la question

Si je ne sais pas après quoi je cours, à quel moment vais-je savoir que je l’ai obtenu ? C’est super angoissant en fait cette histoire de confiance en soi !

Et finalement, qui sont tous ces gens pour me dire que je n’ai pas confiance en moi parce que, par exemple, je ne suis pas assez expressive à leur goût ? Ou parce que je rougis quand je parle ? Ou que j’ai tendance à m’effacer pendant les dîners de famille ou entre potes ?

Et si, tout simplement, je ne m’exprime pas parce que je n’ai rien à dire et que le sujet est barbant ? Je rougis parce que, oui, parler en public c’est impressionnant pour n’importe qui ? Je m’efface pendant les dîners de famille parce que j’en ai marre d’entendre les mêmes histoires depuis 15 ans et que oui, j’avoue, je ne suis pas très famille, je préfère largement rester chez moi à regarder une série ?

Il est où, le problème ? N’aurions-nous plus le droit de ressentir d’émotions ? D’être tellement prise par notre sujet de présentation que le feu nous monte aux joues ? D’être tellement en décalage avec notre entourage qu’on préfère se taire ?

Avoir confiance en soi est-il synonyme de capacité à rester de marbre dans n’importe quelle situation ? D’avoir toujours quelque chose à dire sur tout ? D’être forcément le boute-en-train du groupe qui fait rire tout le monde ?

Je m’insurge, pas toi ?

Moi, je suis une nana qui a confiance en elle. Et pourtant, je ne dis pas grand-chose aux réunions de famille, j’ai peu d’amis, et je me garde de commenter tout ce qui bouge. Et je me fou complètement de ce que « les gens » peuvent bien en penser.

Finalement, la confiance en soi ne répond à aucune norme. C’est un concept abstrait, comme le bonheur, tout le monde peut décider quoi mettre dedans.

Alors si je peux me permettre un conseil : relâche la pression sur la confiance en soi !

J’ai une question pour toi

Quand tu dis que tu manques de confiance en toi…Qu’est-ce qui te manque vraiment ?

Est-ce que tu dis ça parce que tu n’es pas à l’image de la norme ? Est-ce que tu penses que tu n’as pas confiance en toi parce qu’un jour, il y a 15 ans, un professeur l’a écrit sur ton bulletin trimestriel ? Est-ce que tu penses que la confiance en soi te fait défaut parce que tu n’es pas capable de prendre une décision ? Est-ce que tu penses que tu manques obligatoirement de confiance en toi parce que tu l’as lu dans un article de psychologie ou fait un test en ligne ?

Moi je te le dis, si c’est ça le manque de confiance en soi, alors PERSONNE n’a confiance en lui-même. Et j’ai envie de dire, heureusement !

Imagine un monde où tout le monde foncerait tête baissée dans tout et tout le temps tellement on aurait tous confiance en nous, ou chacun apporterait sa remarque philosophique sur chaque sujet sans rien en connaître, où tonton Albert se transformerait en crooner du jour au lendemain au lieu de raconter toujours la même blague vaseuse à Noël. Mais où va-t-on je te le demande ?!

La confiance en soi est un miroir

Finalement, ce que nous appelons le manque de confiance en soi ne serait-il pas parfois tout simplement de la prudence utile, de la retenue à but diplomatique (ne pas dire à tonton Albert qu’il est vraiment hyper relou, pauvre homme, laissons le raconter sa blague favorite bon sang !), ou encore l’expression de notre moi profond tout simplement ?

De tous les regards des gens posés sur toi, seul le tient compte vraiment.

Avoir confiance en soi, c’est être en adéquation avec tes valeurs, tes envies et tes besoins. Autant dire qu’il y a autant de façon d’avoir confiance en soi que de gens sur cette planète. Si tu veux savoir à quoi ressemble ta confiance en toi en ce moment, observe le regard que tu poses sur toi-même.

Si tu préfères être seule, ce n’est pas forcément un manque de confiance en toi si tu choisis effectivement d’être seule en ce moment. Si tu ne t’exprimes pas dans un groupe ou dans une discussion, c’est peut-être que l’égo démesuré d’autres personnes prend toute la place, et que tu pourrais trouver la tienne en changeant de fréquentations et de sujets de discussion.

A partir du moment où tu es en accord avec toi-même, avec la personne que tu es en ce moment, alors tu peux affirmer que tu as confiance en toi, même si les autres pensent le contraire.

Si tu veux que ta confiance en toi prenne d’autres allures, alors il faut d’abord regarder du côté de ton cœur et de ta tête : deviens la personne que tu respectes le plus, selon tes critères, tes choix et tes ambitions, tu verras alors apparaitre la confiance en toi que tu auras dessinée.

Finalement ce qu’on ne te dit pas, c’est que personne ne peut te donner la confiance en toi parce qu’elle est déjà en toi et qu’il n’y a que toi qui puisse la construire, à ton image.

Faites circuler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.