Opération rompre l’isolement : j’ai testé le Jeu du Tao avec Tao World


Méthodes / vendredi, mars 30th, 2018

Opération Rompre l’isolement

Il y a quelques temps je te parlais de l’importance de rompre l’isolement social lorsque l’on combat la dépression et je t’ai fait part de mon « opération rompre l’isolement », tu peux retrouver l’article ici pour découvrir les 7 méthodes que j’ai déjà testées, liste à laquelle j’ajoute aujourd’hui le Jeu du Tao.

Je ne m’y attendais pas, mais cet article a eu beaucoup de succès auprès de vous et démontre à quel point il est difficile de rompre l’isolement et de reconstruire un lien social à l’âge adulte. Puisque de mon côté l’opération rompre l’isolement est toujours en cours, j’ai décidé de vous faire part de mes expériences au fur et à mesure, afin de vous donner encore plus de pistes pour vous aider.

J’ai découvert il y a quelques mois qu’il existait des jeux de développement personnel, le concept a raisonné en moi comme une évidence. Ce soir, j’ai joué pour la première fois au jeu du Tao, en participant à une soirée organisée par Tao World à Paris. Je t’invite à consulter leur site Internet ici, et leur page Facebook ici sur laquelle tu peux t’inscrire à une soirée gratuitement.

Le Jeu du Tao

Je ne vais pas te raconter comment se déroule une partie exactement, parce que le Jeu du Tao est une expérience très personnelle. J’étais d’ailleurs très sceptique sur le fait de ne pas trouver ce genre de témoignage avant de m’inscrire, je trouvais ça un peu bizarre que personne ne veuille raconter comment ça se passe. Après tout, il ne s’agit que d’un jeu, non ?

Ah, ah…Nope…Le Jeu du Tao, c’est bien plus qu’un simple jeu de plateau pour passer un bon moment. Et maintenant que je l’ai expérimenté, je comprends pourquoi personne ne raconte. Pour rien au monde je ne voudrais t’enlever la magie et la saveur de le découvrir par toi-même, ce serait un peu comme te raconter la fin de ta série préférée, un spoil bien frustrant, et le spoil, c’est mal.

Tout ce que je peux te dire, c’est qu’il s’agit d’un jeu te redonnant foi en l’être humain, où les valeurs d’entraide, d’écoute et de partage sont au cœur de l’action. Nous avons joué pendant environ 3h, et j’ai trouvé ça trop court. J’aurais bien passé toute la nuit avec mes partenaires de jeu pour continuer, encore et encore, à en apprendre plus. Sur eux, sur moi, sur le monde, sur nos projets, sur nos points de vue.

Je vais y retourner, c’est certain ! Et j’envisage même de suivre la formation pour devenir animatrice et pouvoir organiser moi aussi des parties…Avec toi ?

Et maintenant?

Depuis quelques semaines, je réfléchis beaucoup à l’organisation de réunions, de weekends, pour regrouper la communauté Coin de Bonheur autour d’ateliers et de thématiques de développement personnel, pour vraiment donner une impulsion positive, un top départ au grand désir de construire ton Coin de Bonheur et de te relever de ton passé.

Je lis avec tendresse et émotion tous vos messages, vos commentaires et vos retours sur les articles du blog. Je vous écoute à cœur ouvert, j’accueille toutes vos histoires, vos doutes, vos peurs, vos angoisses, et je les consigne soigneusement. Je fais ce travail pour faire avancer ma réflexion sur la création de solutions, weekends, programmes, qui pourront aider le plus de femmes possible et répondre au mieux à vos attentes, et je ne serais pas en mesure de le faire sans vous, j’ai besoin de votre coopération, de vos retours, de vos avis, de vos ressentis. Et tu sais quoi ? J’ai retrouvé cette philosophie dans le Jeu du Tao, cette esprit de collaboration qui fait avancer, cette confiance qui s’installe au fil des minutes, et j’ai trouvé ça beau.

Ce soir j’ai pu confirmer que le blog Coin de Bonheur dépasse de loin ma propre histoire, que la rage qui m’a fait me relever n’a d’égal que la puissance que je veux te transmettre, mais aussi que cette détermination d’avancer doit aller de pair avec une certaine méfiance, un temps d’observation bienveillant, pour faire les choses bien.

J’ai accueillie avec beaucoup d’amour l’image que je renvoie autour de moi, dont je n’avais pas vraiment conscience, et ça fait du bien.

J’ai parlé du blog, de mon projet qui est aussi le vôtre, de vous aussi qui me lisez. Ce soir, Mesdames, j’ai porté haut notre drapeau de Survivantes et de Femmes déterminées à se relever, et j’en suis fière.

Je ne veux pas précipiter les choses, je vais donc continuer à te parler ici, tout en me formant et en découvrant encore plus d’outils formidables. Je ne te cache pas que le Jeu du Tao me laisse vraiment un sentiment de sérénité, d’accomplissement, de chaleur humaine et que je le classe directement dans la case « méthode et outil de développement personnel constructif pour passer à l’action », si tant est que l’on puisse le mettre dans une case…Je crois que sa grandeur d’âme et sa philosophie y seraient bien trop à l’étroit.

Je te promets que bientôt je te proposerai quelque chose de grand, de beau et de fort qui puisse te servir de pilier pour te relever, je serai fière que tu décides de reprendre ta liberté de vivre et de me laisser t’aider à construire ton Coin de Bonheur, et le Jeu du Tao fera partie du voyage, c’est aujourd’hui une évidence.

En attendant, tu as de fortes chances de me trouver aux parties de Jeu du Tao organisées par Tao World, un jeudi sur deux au Viaduc Café dans le 12ème arrondissement de Paris. Au plaisir de t’y retrouver !

Faites circuler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.